Archives du mot-clé éducation dun enfant au Japon

Journal de père – La toto rouroule ?

Je me souviens une histoire que me racontait ma mère :

« Quand tu étais petit, ta grand-mère te disait : « la toto rouroule »

« Je ne m’en souviens pas »

« Tu devais avoir 3 ans, et tu sais ce que tu as fait ? »

« Non ? »

« Tu l’as regardé et tu as dit : On dit « la voiture’ roule ».

Je pense que je me souviendrais toujours de cette histoire car je me suis alors juré, bien qu’encore assez jeune, de ne jamais répéter cette honteuse phrase à mes enfants (et accessoirement de ne pas devenir sénile)

Cependant, cette phrase, je l’ai presque prononcé recemment.

Ma fille a maintenant 19 mois et son vocabulaire est maintenant assez important. Elle compte un peu, elle connait toutes les parties de son corps (mieux que ma femme qui a étudié le francais deux ans à l’université), tout ce qui touche à la nourriture (Japon oblige), et bien sur, une pléthore d’animaux.

C’est avec ce dernier sujet que j’ai fauté.

Moi, montrant une baleine à ma fille :

« Umm, je pense pas que tu connaisses ce mot et de toutes les facons il est peut etre un peu compliqué pour toi, alors on va dire : ‘Le poisson’.

Pause de ma fille, intriguée, et quelques secondes plus tard :

*chau* (non en Osaka-ben), ba-lei-ne.

Merci pour ce rappel ma fille.

***

Vidéo bonus, petit mélange japonais-français.

Publicités

Journal de père – l’équilibre du langage.

La petite a donc maintenant 17 mois et au niveau de la compréhension, je suis admiratif (oui, le vrai mot c’est « gaga »). Il y a quelques mois, elle ne comprenait que quelques phrases, voir quelques mots, et encore je pense que c’était surtout lié à la mélodie du langage et à la répétition de certains sons. Quand on dit tous les jours à 18h pétante « on va à la douche ? » , je pense que même le chat comprend.

Il s’est passé quelque chose dans son petit cerveau il y a quelques jours car :

  • Elle comprend des phrases « hors contexte » – si nous sommes au supermarché et que je lui demande si elle veut prendre une douche, elle me dit « non ».
  • Elle comprend des mots que je n’avais jamais prononcé (directement) avant.
  • Elle associe plusieurs mots pour faire passer une idée – « crayon » + « livre » + « table », faut pas être Einstein pour comprendre qu’elle veut ses crayons pour dessiner.

Ce qui m’étonne encore plus (oui, ca veut dire encore plus « gaga »), c’est que ma femme a la possibilité de faire la même chose mais en japonais. La petite réagira de la même manière.

Toutes les questions (de la vie courante bien sur) y passent et à ma plus grand surprise, tout semble compris dans les deux langues.

Il y a quand même une légère différence entre les informations qui rentrent et celles qui sortent. Si ma fille semble comprendre le japonais de ma femme et mon français, elle se trompe encore un peu quand à la langue à utiliser avec tel ou tel parent. l’input est bon, l’output un peu moins.

Si le présentateur répète encore une fois Oishiiii je …

Je pense que cette différence vient du fait que nous résidons au Japon, et que par conséquent, le Japonais est partout, et surtout, à la TV.

Alors que nous sommes seul à midi, ma fille et moi, et que nous « parlons » en français, elle me dit souvent, « oishiiii » (« c’est bon » en japonais). Il m’est quasi impossible de lui faire dire « c’est bon ». C’est à cause d’une chose toute bête, H24 passent à la TV des émissions ou les gens ne font que goûter tout se qui se présente à eux en ressassant ce fameux « oishiiiii ».

Le problème pour nous parents, et surtout pour moi, français au japon, est alors de tenter de maintenir un même niveau de vocabulaire dans les 2 langues.

Je garde la petite le matin quand ma femme travaille et l’après midi, nous inversons les rôles. Nous n’avons pas le temps de nous concerter à midi pour savoir ce que la petite à appris récemment.

Quand nous nous apercevons qu’un mot manque dans un des deux langages, nous tentons tout simplement d’y remédier.

Si je reprends l’exemple précédent, après m’en être aperçu, j’ai beaucoup répété « c’est bon » à ma fille afin qu’elle s’en imprègne. J’aimerais vous dire qu’elle utilise maintenant « c’est bon » autant qu’ « oishiiii » mais ce serait faux. L’important n’est pas tant de lui maintenant coûte que coûte son niveau de français, mais qu’elle sache que ce mot existe et qu’elle peut l’utiliser avec son père.

Enfin bref, ya du boulot !

Journal de père – Intro

P’tite intro :

Etre père, en voila un bien grand mot. Moi, une âme de 20 ans dans un corps qui se rapproche doucement de la quarantaine. Moi très feignant et qui n’arrive pas à faire pousser un avocat … (vous saviez que ça mourrait si vous ne les arrosiez pas ?) Comment vais-je bien pouvoir faire pousser un bébé ?! Je vais devoir être responsable et me lever avant 13h du matin ? Ça mange des graines ?

Tout ceci étant très nouveau pour moi, j’ai donc eu l’envie de coucher le tout sur mon blog afin de partager mon expérience aux  futurs pères angoissés.

  • La première chose à savoir c’est qu’un bébé ne mange pas de graines.

  • La seconde chose, c’est que de vivre avec un bébé alors qu’il n’a pas encore deux ans, c’est comme vivre avec un type complètement bourré 24h sur 24. Ça tombe, ça ne parle pas, quand ca parle on ne comprend pas, ça se pisse dessus et ça dort beaucoup (je vous vends du rêve, je le vois dans vos yeux). La comparaison s’arrête la.

Blague à part, je ne sais pas du tout si je serai assidu concernant la mise à jour de cette section, je « m’excuse » d’avance, je manque un peu de temps libre (c’est la bonne façon de dire que je suis feignant sans le dire).

Je pense faire une mise à jour à chaque fois que quelque chose « d’intéressant » arrivera, ou quand un souvenir me reviendra.

Résidant au Japon, ces anecdotes / histoires auront donc le plus souvent un cadre linguistique/culturel, d’autant plus que je ne parle presque pas Japonais (j’ai le niveau JLPT6).

Ma petite est actuellement âgée de 18 mois. Je ne commence donc pas ce journal par la naissance.

Pour avoir une idée de ce qu’est la grossesse et l’accouchement au Japon, ça se passe ici :

La grossesse, de 0 à 3 mois

La grossesse, de 3 à 6 mois

La grossesse, de 6 à 9 mois

Et pour le résumé des 18 premiers mois de ma fille, ça se passe ici :

0 à 18 mois

Couple Franco-Japonais, bébé « half », 1ère année au Japon.

« Half« , « konketsu » (混血 ; le 1er kanji signifie « mélange », et le second « sang »), ou métisse, à vous de choisir !

Ma fille a maintenant 1 an et voici les questions qui reviennent le plus souvent à son propos.

Le cadre.

Ma femme est Japonaise, sous la trentaine, et je suis français, au dessus de la trentaine. Elle ne parle pas bien français, elle peut le comprendre si je parle lentement. Je ne parle pas bien japonais, mais je peux le comprendre si il est parlé lentement. Nous parlons énormément anglais à la maison, c’est plus simple et plus rapide.

Moi : – J’ai un bébé, d’un an … oui, avec une femme Japonaise…

Les gens : – Kawaiiiiiiii (même sans avoir vu de photo)

Les gens : – Est ce qu’elle … [insérez une des questions suivantes]

Quelle(s) langue(s) parle bébé ?

C’est sûrement la question qui revient le plus souvent.

Ma fille n’a qu’un an et ne parle pas encore à proprement parler. Elle peut évidemment prononcer quelques mots comme « papa », « maman », chaussure », « du jus », mais ça ne va pas beaucoup plus loin. 1 an, c’est encore un peu tôt pour qu’un enfant se mette à parler. Les enfants de couples « internationaux » parlent d’ailleurs souvent un peu plus tard que les enfants issus de couples d’une seule nationalité.

Ce qui est intéressant c’est le niveau qu’elle acquiert dans chaque langue. Je ne parle à mon bébé qu’en français, h24, ma femme ne lui parle qu’en japonais, h24 aussi, et elle nous entend parler anglais entre nous.

Pour l’instant, dans ce méli-mélo de langue, le français semble se détacher et notre bébé semble davantage comprendre mon français que le japonais de ma femme.

Nous avons par exemple essayé de lui poser la même question en anglais, en japonais puis français, elle semble plus réceptive au Français.

« Ou est l’aspirateur » ?

  • En anglais, aucune réaction.
  • En japonais, le bébé comprend que nous cherchons quelque chose, son regard est hésitant, elle ne sait pas très bien quoi.
  • En français, bébé s’excite et « marche » jusqu’au placard et pointe du doigt l’aspirateur.

Il y a bien évidemment une raison à cela. Vivant au Japon, la langue principale de notre bébé sera le Japonais. Je prend donc de l’avance en quelque sorte en lui parlant é-nor-me-ment français, comme si je parlais à un adulte (presque).

Les sorties au supermarché situé à 5 minutes de l’appartement se transforment en 2h de discussion, au bas mot. Nous nous arrêtons tous les 10 mètres : « C’est une fleur, tu aimes les fleurs ? C’est quoi ce bruit ? Un oiseau ! Quel bruit fait le chien ? » (vous voyez le genre). Ma femme ne le fait pas autant et la différence entre le français et le japonais de ma fille s’est fait de cette manière.

kappa

Est-elle timide (comme les Japonais) ?

Non, mais les enfants le sont rarement non ? Ma fille, dans mes bras, lance de grands « bonjour » à presque tout le monde. De grands sourires ou de grands gestes s’ensuivent, ce qui est très marrant/surprenant car nous pensons souvent que les japonais sont timides. Peut-être, mais pas avec les enfants.

Les échanges avec les autres bébés se passent bien. On se vole les jouets, on prête, on s’embrasse, on pleure. Une vie de bébé quoi !

Comment se comporte les Japonais avec un métisse ?

C’est un peu la même question que précédemment mais du point de vue des japonais. Il n’y a pas de problème de ce côté la, pour le moment.

Je dis pour le moment car ma fille n’a pas les cheveux noirs et n’est clairement pas 100% Japonaise. Les métisses ont le vent en poupe pour le moment, j’espère que ma fille en profitera.

Beaucoup de japonais n’hésitent d’ailleurs pas à m’aborder pour me poser quelques questions, après avoir lâché quelques « kawaiiiii » d’avance bien sûr.

Quels livres pour bébés avez vous ?

Un peu de tout. Des livres d’images bien sur, mais deux sortes de livres.

Des livres d’images en anglais ET en japonais (facile à trouver dans toutes les librairies), et des livres uniquement en français (cadeau du grand père). Ma fille ne semble pas avoir de préférences pour le moment.

bébé

Comment dormez vous ?

« A la Japonaise » ! Comme le Kanji 川, c’est à dire tous dans le même lit. Je n’étais pas très « pour » cette méthode, mais finalement on s’en sort plutôt bien. Ma femme ne voulait pas laisser le bébé dans une autre pièce, comme peuvent le faire les non-Japonais. Nous avons opté pour un petit compromis, le lit du bébé n’est pas très loin du notre, ce qui, finalement, est vraiment très pratique. Elle ne pleure jamais plus de 2 minutes et fini souvent la nuit avec nous.

Coté désavantage, et bien la « séparation » sera certainement un peu plus difficile dans quelques temps (mais je ne compte pas dormir avec ma fille jusqu’à ses 30 ans hein !!!). De nombreux adultes japonais vivent encore avec leurs parents, même après avoir décroché un emploi, et certains d’entre eux dorment encore dans la même chambre que leurs parents, faute de place (hé oui)

Est ce qu’elle peut manger du Natto ?

Oui -_-

Qu'est ce que tu regardes ?

si vous avez des questions, n’hésitez dans les commentaires, je les ajouterai dans le post dès que possible !

Un peu de lecture ?

http://www.nippon.com/fr/people/e00052/?pnum=1#note01

http://www.nippon.com/en/nipponblog/m00030/