Archives pour la catégorie People

Osaka Japon tanabata école japonais

Tanabata, la fête des étoiles.

Le 07 juillet, c’était Tanabata. Au Japon, c’est la fête des étoiles (si tu veux en savoir plus, wikipédia est ton ami).

Pour l’occasion, l’école de ma fille organisait donc un petit festival très convivial. Trainant rarement dans les écoles maternelles quand je n’avais pas d’enfants (hé ouais), ce fut pour moi et pour ma fille une première plutot sympa.

Pour l’occasion, les petits portent tous des yukata.

Osaka Japon tanabata école japonais

Qui dit festival dit danse. Un tambourin (non, ce n’est pas le vrai nom, c’est comme ca que je l’appelle) est placé au centre du festival, sur une estrade, et les gens dansent autour.

Osaka Japon tanabata école japonais

Aujourd’hui c’est le tour des enfants !

Osaka Japon tanabata école japonais

Les professeurs font des combat de fesses-sumo, si si.

Osaka Japon tanabata école japonais

Une bonne ambiance, des bons souvenirs :)

Osaka Japon tanabata école japonais

Publicités
Osaka Japon

Vite vite, mon smartphone.

Je m’assois dans le train, lève la tête et remarque ce cadrage intéressant. Vite, vite, dans quelques secondes le train va partir ou quelqu’un va se placer devant moi.

3, 2 … plus vite, 1, ouf, c’est fait.

Osaka Japon

Osaka Japon

What’s on your mind?

Il est des fois ou certaines photos ne sont pas spécialement belles mais évoquent quelque chose d’intéressant pour son auteur (moi). Cette photo en fait partie.

Le Japon est un pays ou les gens travaillent beaucoup (attention, je ne parle pas d’efficacité hein, c’est un autre sujet) et les trains, le soir, sont souvent remplis de gens fatigués, la tête plongée dans le smartphone ou les yeux perdu dans le vide pensant très certainement à la journée similaire qui les attend le lendemain.

Cette photo évoque pour moi cet instant. Un « moment Japon ».

Osaka Japon

 

Osaka Japon

Minuit, l’heure du crime

Je suis très frileux. Sous les 15°C, c’est simple, il fait frais/froid. Impossible de trouver la motivation nécessaire de prendre des photos. Maintenant que l’hiver est terminé, que le printemps commence timidement à poindre le nez, je commence à ressentir ce besoin de sortir shooter tout ce que je peux.

Les température étant clémente hier soir, je me suis arrête à une station entre mon travail et mon appartement pour prendre quelques photos, un peu au hasard, et le hasard, c’est ce que j’aime. Si vous désirez pendre les mêmes photos, il faut s’arrêter à la station « Juso », sur la « Hankyu line » qui part d’Umeda et va au nord d’Osaka. En sortant de Juso, dirigez vous simplement vers le sud, en marchant 5 minutes, vous tomberez sur la rivière, et mon spot.

 

 

japon-osaka

 

Une fois n’est pas coutume, la photo suivante est une photo de smartphone, une « Little planet ». Beaucoup d’applications permettent de réaliser cet effet, je vous laisse les chercher sur les stores d’Apple et d’Android.

 

Little planet Osaka

 

Minuit, l’heure du crime, mais pas au Japon ou la seule personne que vous croiserez dans une gare à cette heure tardive est une personne en kimono. Pour la petite histoire, elle se rend à Kyoto.


Le monde des fourmis

Les japonais me font souvent penser à des fourmis. Si vous prenez un peu de hauteur, les similitudes sont alors flagrantes.

Ca grouille d’individus, les conversations sont rares, les contacts le sont encore plus.


ils se croisent, interagissent quelques minutes, mais pas plus, car ils ont quelque chose à faire, une tache, importante pour la fourmilière, que les autres ne comprendrait pas de toutes les façons, même si ils avaient le temps de la leur expliquer.

Il faut bien que quelqu’un le fasse, après tout. C’est compliqué la vie de fourmi japonais.

dsc04481dsc04482dsc04354

Tengu festival

Surement mon festival préféré à Osaka.

Un petit temple, deux ou trois démons ayant pour seul but de terroriser et frapper les gens présents. Alors dit comme ça, ça semble cruel, mais malgré les cris des enfants, l’ambiance est très joviale.

Tout le monde s’incline devant le démon.

dsc02670

dsc02665

Mais des fois, certaines personnes sont récalcitrantes

dsc02666

Voir totalement arrogante :p

dsc02731

Les coups pleuvent donc plus forts pour eux !

dsc02733

dsc02734

Et pour mettre de l’ambiance, un gros tambour est frappé très répétitivement.

dsc02712

Le jour des (plus ou moins) enfants

(wikipedia)

Koinobori (鯉幟), meaning « carp streamer » in Japanese, are carp-shaped wind socks traditionally flown in Japan to celebrate Tango no sekku (端午の節句), a traditional calendrical event which is now designated a national holiday; Children’s Day (Kodomo no Hi, 子供の日). These wind socks are made by drawing carp patterns on paper, cloth or other nonwoven fabric. They are then allowed to flutter in the wind. They are also known as satsuki-nobori (皐幟).

Children’s Day takes place on May 5, the last day of Golden Week, the largest break for workers and also a week in which businesses usually close for up to 9–10 days. Landscapes across Japan are decorated with koinobori from April to early May, in honor of children for a good future and in the hope that they will grow up healthy and strong.

Koi no bori Japon

Koi no bori Japon

Koi no bori Japon

Koi no bori Japon

Koi no bori Japon

Koi no bori Japon

Koi no bori Japon

Koi no bori Japon

Koi no bori Japon

Koi no bori Japon