Archives du mot-clé national health insurance

[Guide] être enceinte/accoucher au Japon | 6 à 9 mois.

Ceci est la suite de : [Guide] être enceinte/accoucher au Japon | 0 à 3 mois et de 3 à 6 mois.

7 juillet, 6 mois, 26 semaines.

Premiers achats ! Je n’ai pas pu résister à l’achat de paires de chaussettes, et deux jours plus tard, un « body ». L’idée est simple, le bébé à maintenant un peu plus de 6 mois, et il faut être pret, surtout en cas de naissance prématurée. Mon petit frère étant né à 8 mois et se portant très bien, il n’est pas impossible qu’un bébé survive, avec les soins qui vont avec.

fringues

16 juillet, 27ème semaine.

Ma femme s’est rendu seule à l’hopital et tout s’est bien passé. Le bébé fait maintenant 1 kg pour un peu plus de 35 cm. Ca fait un ventre à peu près comme … ca ! pregnant

Le docteur s’est félicité de la « non-prise » de poids de ma femme, qui, en deux semaines, n’a donc pas gagné un seul kilo. Elle est encore un peu au dessus du poids « autorisé », mais si elle continue comme ca, elle rentrera dans la norme Japonais dans 2 à 3 semaines. Si on considère que le bébé, lui à grossit, on en peut meme en déduire que ma femme a perdu un peu de poids.

La consultation était cette fois un peu plus chere car elle comprenait :

  • Une prise de sang
  • L’écho
  • Une sorte de certificat pour que ma femme puisse prendre une année de congé maternité. (en fait la preuve de sa grossesse).

Cout total : 11.000 yen, compensé d’un coupon de 4.000 yen, soit 7.000 yen. Pas d’image de l’écho cette fois, le bébé bougeait trop ! Et à propos de mouvement justement, voici ce que j’ai réussi à « filmer » il y a peu de temps : https://www.youtube.com/watch?v=_32tkHdcHQc. Je ne savais pas qu’un bébé pouvait autant bouger :x

21 juillet, 28 semaines.

Nous avons maintenant le choix, en contactant notre hopital ou notre mairie, d’assister à une sorte de séminaire/classe pour les nouveaux parents. Nous allons donc commencer par la classe de la mairie. J’espère ne pas être décu.

Alors que j’attends des conseils sur « comment faire telle ou telle chose pour un bébé », la personne au téléphone a demander à ma femme de venir avec des vetements de sport. Si c’est pour faire du Yoga, c’est pas notre priorité. Nous verrons bien, rendez vous ce dimanche !

Mail envoyé à l’Ambassade de France au Japon pour avoir un renseignement, faut il laisser le prénom de ma fille en kanji ou le traduire en Alphabet Latin lors de la déclaration ? Réponse de l’Ambassade le lendemain, il faut remplir le document avec « notre » alphabet latin, que vous ayez déclaré le nom de votre enfant à votre mairie Japonaise en Kanji, en Katakana ou en Roumaji.

Donc par exemple, imaginons que vous appeliez votre enfant « Louis », il faudra, au Japon, lors de la déclaration à la mairie, écrire ce prénom en kata (ルイ) ou en Kanji (désolé je suis nul en Kanji) et lors de la déclaration à l’Ambassade de France, l’écrire « Louis ».

26 juillet

Rapide visite imprévue à l’hopital, ma femme à de nouveau mal au coeur. Nous nous y rendons et n’obtenons aucunes réponses … je commence sérieusement à douter du service médical Japonais.

La facture elle, est bien la, 1500 yen auquel il faut ajouter les 1750 yen de taxi.

Le coté positif, nous savons maintenant qu’il nous faut, en taxi, 15 minutes pour nous rendre à la clinique, et que ca ne coute pas (trop) cher. Non, nous n’avons pas de voiture. Je ne peux pas encore passer le permis Japonais (mon niveau en Japonais est surement encore trop bas) et ma femme ne dispose que d’un scooter.

A noter, le coté typiquement Japonais du medecin qui demande à ma femme de décrire sa douleur avec des … onomatopées … (véridict). La question du docteur : « mais votre douleur est plutot ChikuChiku, ZukiZuki ou KiriKiri ? » C’était assez surréaliste.

28 juillet,  semaine 29.

Direction la « classe parentale » organisée par notre mairie à l’hopital publique. Avec nous, 29 autres couples. Au programme, 3h d’informations, tout en Japonais, en 3 parties :

  1. Visionnage d’un film de la NHK soulignant l’importance des roles de pères et de mères.
  2. Tous en rond sur des coussins, petits exercices de Yoga et surtout quelques conseils sur les facons correctes de s’assoir (photo suivante, volée à l’iPhone).
  3. Ateliers sur la nutrition et la santé.

classe parentale

Etait-ce bien ? Oui et non. Oui parce que c’était gratuit et pas forcement dénué d’interet. Non parce qu’au final, les parents n’apprennent pas forcement beaucoup de choses, pour ne pas dire rien (oui, je me contredis) :

  1. Le film de la NHK avait surement plus de 15 ans et n’a fait qu’éffleurer le role de parents, caricaturé comme c’était pas permis.
  2. Le Yoga : je pensais que ma femme apprendrait à respirer pour limiter la douleur de l’accouchement, non.
  3. Les ateliers étaient plutôt vides au niveau informations. J’aurais préféré apprendre ce qu’il faut cuisiner au bébé, comment le manipuler, comment lui donner le biberon ou le changer, apprendre à décoder ses pleurs, mais j’en demandais surement trop.

Nous repartons malgré tout avec quelques informations et quelques documents interessant tels qu’une liste des choses à prévoir pour la naissance de bébé.

29 juillet.

Ce matin au reveil, j’ai déposé mon oreille sur le ventre de ma femme et je lui ai dit : « ton coeur bat vite ! » mais en fait, ce n’était pas le sien. C’était la premiere fois que j’entendais le coeur du bébé en dehors de l’écho. C’est donc possible des le 6eme mois, à condition que le bébé soit evidemment dans une position qui facilite cette écoute.

31 juillet.

Rendez-vous avec l’infirmière pour donner à ma femme les résultats de son analyse de sang effectuée il y a quelques semaines : elle manque simplement de fer. Elles ont aussi eu un entretien secret sur la forme des seins, qui facilite ou pas, la tetée, mais je n’ai pas eu plus de détails, tout doit être ok de ce coté la.

5 aout, 30 semaines, 7 mois.

Nouvelle visite de routine à l’hopital et encore une fois, impossible de faire une echo correcte tant le bébé bougeait. Tant mieux, car de toutes les facons, elle est si « grande » qu’il est maintenant impossible de la prendre en entier.

La petite bête fait maintenant 1.500 kg. Elle a prit 400 grammes en deux semaines. Sur les 3 derniers mois, la courbe de poids des bébé augmente très rapidement. Le medecin nous a à nouveau confirmé que c’était une petite fille.

Après l’écho, ma femme est retourné voir le medecin pour un examen intra-utérin (je crois que c’est le nom, pour voir si tout est en place dans le ventre de ma femme). Apparement tout va bien, mais le docteur à semblé dire que son placenta était *quelque chose que je n’ai pas compris*. Après une demi-seconde de panique à l’écoute du récit de ma femme, elle m’a rassuré en me disant que tout allait bien. Je re-poserai la question au medecin la prochaine fois (comprendre : je demanderai à ma femme de poser plus de questions la prochaine fois).

La consultation nous à couté 5500 yen, compensé d’un coupon de 4000 yen, donc 1500 yen pour cette fois.

Comme la plupart des femmes enceintes, ma femme s’est vu prescrire du Fer pour les 2 derniers mois de sa grossesse. Prochaine visite, dans deux semaines !

Coté coeur de ma femme va plutot bien. Elle arretera très bientot son travail et sa santé semble aller de pair avec les heures travaillées. En ce moment elle pose des jours de congés et du coup, elle se sent mieux.

Coté oreilles, elles sont parfois encore bouchées. Impossible de savoir d’ou ca provient.

Un nouveau petit symptomes est apparu, ma femme à des démangeaisons sur les mains et les pieds, mais c’est surement causé par la chaleur de l’été. 37°C pour les femmes enceintes, ca n’aide pas vraiment. Le medecin lui  a donné une crème qui semble apaiser (trop lentement) ces demangeaisons (encore une fois, le medecin-spécialiste ne semblait pas savoir ce qu’avait ma femme … décidement -_-).

8 juillet – tremblement de terre (?)

Tranquillement à la maison, j’entends mon téléphone portable émettre une drole de sonnerie … je ne bouge pas. 5 secondes plus tard, ma tablette se met elle aussi à émettre un étrange son … Ayant déja entendu ces sons, je me lève et regarde mes appareils : horreur, « un tremblement de terre arrive, intensité 6, dans quelques secondes ». La TV s’en mele, un « Bip-Bip » apparait avec un message !!!

photo

Montée d’adrenaline, saisie du sac de secours, je saute dans mes chaussures, je pense à ma femme qui est au boulot pas très loin, je vais aller la rejoindre, j’ai peut etre le temps de lui envoyer un email, ce que je fais, et finalement je m’apercois … que le tremblement de terre n’arrive pas. C’était en fait une erreur au niveau National. La TV et les responsables de cette alerte se sont excusés mais je suis bien heureux d’avoir ce systeme. Je n’ose pas imaginer l’inverse : un tremblement de terre de niveau 6 voir plus, et aucune alerte. Je suis sur que les quelques secondes qui precedent le tremblement de terre sauvent beaucoup de vie ! Bref, j’ai vecus une fausse alerte !

18 aout, 32eme semaine.

Le bébé semble beaucoup moins excité. Il bouge evidemment encore pas mal mais ses gestes sont de moins en moins amples vu qu’elle a de moins en moins de place pour bouger. Nous continuons de surveiller ses phases d’activités et de sommeils, qui semblent correspondrent plus ou moins à celles d’un nouveau né : grosso modo 2h d’excitation, 2h de sommeil, 2h d’excitation, 2h de sommeil, bis repetita.

Ma femme se sentant plutot bien, cette semaine nous iront 3 jours à Hiroshima ! 44000 yen l’aller retour en Shinkansen (le TGV Japonais) + 2 nuits d’hotel. De mémoire, il est possible de voyager sans problèmes jusqu’au 8eme mois. Hiroshima n’étant qu’a 2h d’Osaka, tout devrait bien se passer !

Meme si cela semble se calmer, ma femme subit encore quelques demangeaisons sur les mains et surtout sur les pieds.

Achat du lit et de la poussette : 12000 yen et 20000 yen.

Un nouveau symptomes est apparu, ma femme à maintenant quelques remontées acides (mais pas de nausées), juste avant le coucher, et quelques fois au lever.

33eme semaine.

Retour du petit périple à Hiroshima. Le voyage était plutot fatiguant pour ma femme. Elle qui pensait « peter la forme », nous avons du faire enormement de pauses (tant mieux). De toutes les facons, avec 36°C à l’ombre, impossible de faire autrement. D’après elle, c’était « sympa », elle n’a pas trop souffert. Le bébé semble en bonne santé, il bouge toujours autant. Demain, visite médicale !

La visite médicale s’est plutot bien passée. Plutot bien car le medecin nous a informé que le bébé était plutot bas. Le voyage à Hiroshima ne semble pas être en cause d’après le medecin. Ce n’est donc pas très important, pour le moment, tant que ma femme se repose. Elle a donc « ordre » de ne plus rien porter, et de se reposer au maximum.

Nous ne savons d’ailleurs pas depuis quand, mais le bébé est la tête en bas. (moi qui parlais sans cesse au haut du ventre de ma femme, je m’adressais en fait aux fesses de ma fille :/ haha).

Apres l’echo, place à l’examen ultra-uterin : le placenta, qui était un peu « bizarre » la dernière fois, est maintenant en bonne position.

13 - 33SA

Un visage, derriere un bras – 33SA.

Cette fois ci, nous avons payé 7300 yen, mais nous avons utilisé un coupon de 4000 yen. Soit un total de 3300 yen.

Le medecin à prescrit quelques medicaments à ma femme pour ses « remontées acides ». C’est apparement normal pour les 2 derniers mois de grossesse. Elle devra aussi penser à bien prendre le Fer pour préparer l’accouchement.

Cout des médicament : 2000 yen.

Quelques informations complémentaires :

Ma femme vient de trouver, dans le petit carnet de santé du futur bébé, une carte postale qui sert à déclarer la naissance. Il n’est donc pas necessaire de se rendre à la mairie, une simple carte postale avec quelques renseignements, un timbre et c’est bon ! (je pense que je me déplacerai quand même, par précaution).

Coté remboursement, ou plutot « aide post-natal », ma femme vient de trouver, dans un livre qui recence toutes les aides dont nous pouvons bénéficier (donné par notre mairie), des informations à ce sujet. Cette aide est de 420.000 yen (3200 euros avec le cours du yen du moment) et elle se demande auprès de la « national health insurance » (en gros, très gros, c’est un peu la sécurité sociale du Japon). Le nom de cette aide est : kokumin kenko hoken.

A partir d’aujourd’hui, tous les jours, et jusqu’à la naissance, nous devons compter les mouvements du bébé. Il faut noter le temps que prend le bébé pour faire 10 mouvements. Ce nombre de mouvements devrait ralentir au fil des jours, mais tant que nous pouvons en compter 10 en 1h, c’est parfait. Nous sommes pour le moment très loin de cette limite puisqu’avant hier le bébé à fait 10 mouvements en 7 minutes, et qu’hier elle en à fait 10 en 10 minutes.

L’agenda des deux prochaines semaines est chargé car nous allons avoir :

  • Un cours de préparation à la naissance.
  • Un cours « pour parents » – ca s’appelle « papa & mama’s class » (Je l’espère différent de celui donné par la mairie).
  • Un rendez vous -je-ne-sais-pas-pourquoi- avec la sage femme qui accouchera ma femme.
  • Une visite de routine pour une écho.

7 septembre, 35eme semaine

Direction la clinique pour assister à une classe parentale (Papa & Mama class). Celle organisée par la mairie n’ayant pas été mémorable, je m’attendais à quelque chose du même accabit de la part de la clinique … ben je me suis trompé, c’était très sympa, et surtout instructif.

Nous étions à nouveau avec une dizaine de couples, plutot jeunes et nous avons « appris » à laver et à changer un bébé. Pour être le plus grand parmis mes frères, je n’ai pas appris grand chose, c’était plutot des révisions, mais pour ma femme, fille unique, c’était totalement bénéfique.

La classe était bien sur dispensée en Japonais, ma femme me traduisant les passages les plus importants ou les (nombreux) mots étrangers à mon (pauvre) vocabulaire. Au final, c’est plutot positif.

Les futurs papas ont meme la possibilité de porter un « faux ventre » de 7kg et de se ballader partout dans la clinique (non, je n’ai pas de photos :p ).

Les grossesses sont considérées « à terme » entre la 37eme et la 42eme semaine. Avant la 37eme semaine, on parle de prématuré, après 42 semaines, je sais pas … un bébé qui aime rester au chaud surement. Je vous conseille Tanguy comme prénom :p

classe1

classe2

Autre gros point positif, cette classe, qui s’est quand meme étalée sur 2h30, était totalement gratuite.

9 septembre, 35eme semaine

Direction la clinique, et comme d’habitude, nous avons le droit à une écho. Les résultats de la prise de sang de ma femme sont arrivés (celle effectuée le mois dernier, de mémoire), et elle a une petite infection. Résultat, encore des médicaments à prendre.

Cout de la consultation : 7000 yen, compensé par un coupon de 4000 yen, soit 3000 yen au final.

Les medicaments eux, nous ont couté 3000 yen.

Le bébé se porte bien mais il est encore legerement plus bas que la dernière fois, ce qui veut dire qu’il pourrait arriver tres bientot. Une naissance à 35 semaines de grossesse équivaudrait à mettre au monde une petite prématurée, donc le medecin a demandé à ma femme de rester a la maison et de se reposer au maximum. Il suffit qu’elle « tienne » deux semaines.

Le bébé a maintenant atteint sa taille « de naissance » et il fait 2.250g. Il (elle) ne va donc plus gagner en taille, mais en poids. Ma femme faisait 2.500g à la naissance, on en est pas loin.

Voici la fréquence des visites à l’hopital au Japon :

  • Jusqu’à la semaine 23, une visite toutes les 4 semaines.

  • Entre la semaine 23 et la semaine 26, une visite toutes les 2 semaines.

  • A partir de la 36eme semaine – une visite par semaine.

Sur le chemin du retour, achat du futon pour le lit (qui n’est pas encore monté :x)

13 septembre

Rencontre avec la nurse, à qui ma femme à posé toutes les questions qui la tracassait concernant la chambre qui lui sera reservé 5 jours.

Il va bientot falloir verser 420.000 yen, mais pour ce prix, tout est compris : service, pyjama, robe de chambre, chausson, savon, brosse à dents …

17 septembre, 36 semaines + 2 jours

Nouvelle visite à la clinique et tout semble plutot bien aller, malgré le fait que le bébé soit toujours aussi bas. Ca n’inquiete pas le medecin, qui nous affirme que meme si le bébé devait arriver demain (ce qui est possible vu sa position), ca n’aurait pas de conséquences néfastes. Le bébé semble de pas risquer grand chose après 35 semaines de grossesse.  Je ne suis pas medecin, je vais le croire, meme si 36 semaines me semble tot. Les bébés sont cencés naitre entre la 37eme et la 41eme semaine. Je prefererai que le bébé attende encore un peu ! Nous verrons bien.

Vu que le bébé est un peu bas, il est maintenant un peu difficile d’estimer son poids. A priori 2.250 kg.

Prix de la consultation : 6500 yen, compensés d’un coupon de 4000 yen, soit 2500 yen de notre poche. Ce prix comprend des medicaments pour combler la carence en Fer de ma femme.

Apparement, au Japon, les femmes mesurant moins de 147cm doivent faire un scanner du bassin afin de savoir si tout est en règle (comprendre : si le passage est assez grand). Ma femme faisant 150 cm, le medecin a malgré tout décidé de lui faire passer cet examen afin de s’assurer que tout va bien.

19 septembre

Le matin, scanner du bassin (2000 yen), et l’après midi, classe pour les futures mamans afin de donner quelques explications sur l’accouchement et le fonctionnement de la clinique.

Le résultat du scanner ne sera connu que la semaine prochaine.

24 septembre, 37 semaines + 2 jours

C’est aujourd’hui une date « importante » puisque le bébé n’est plus considéré comme étant prématuré si il venait à naitre. Nous avons été à la clinique pour une visite de routine et le docteur nous l’a confirmé. Après une consultation rapide, il nous a informé que selon lui, le bébé naitrait un peu avant la date qu’il avait initialement prévu, le 13 octobre. Le bébé fait maintenant 2.7kg, 500g de gagné en 1 semaine et demi (estimation du docteur).

cout de la consultation : 6700 yen, compensé d’un coupon de 4000 yen, soit 2700 yen de notre poche. De mémoire, il nous reste 2 coupons, pour les deux dernieres consultations, si le bébé patiente tranquillement bien sur.

Ma femme ayant terminé ses médicaments, elle a eu le droit à de nouveaux tests, dont nous ne connaitrons les résultats que la semaine prochaine.

30 septembre, 38 semaines.

Visite médicale le matin : le bébé se porte bien, elle fait maintenant 2.9 kg. Le medecin a encore demandé à ma femme de réduire sa consommation de riz car elle a « gagné » 9 kg depuis le début de sa grossesse.

Coût de la consultation : 7000 yen compensé d’un coupon de 4000 yen, soit 3000 yen au total. Il ne nous reste plus qu’un coupon, pour la semaine prochaine. Le bébé devrait, de toutes les facons, arrivé dans 2 semaines maximum.

Classe maternelle l’après midi, organisée par la clinique et réservée aux futures mères. Le thème : les seins ! Comment nourrir le bébé, comment prendre soin de soi, etc. 8 autres femmes ont partagé la classe, et apparement, c’était interessant. Classe gratuite.

3 octobre, 38 semaines + 4 jours

Naissance ! Oui, naissance, moins de deux semaines avant la date prévues.

Le bébé a décidé de ne pas passer par la case « contraction toutes les 30 minutes », mais plutot par la case « bonjour il est 1h du matin, voici pour vous, contraction toutes les 10 minutes.

Direction l’hopital à 2h du matin, et 5h plus tard, voila le bébé ! 3.2kg et 47cm, bienvenue !

Il ne restera plus qu’a s’occuper des démarches administratives (déclarations Francaise et Japonaise) – Pour la paperasse Française, suivez le lien => http://www.ambafrance-jp.org/Naissance-d-un-enfant-francais-au,766

Récapitulatif :

Cout 1er trimestre : 56.000 yen

Cout 2eme trimestre : 58.600 yen

Cout 3eme trimestre : 451.500 yen

Cout total (qui ne concerne donc que l’hopital) : 566.100 yen

Le gouvernement nous remboursera tres certainement aux alentours de 420.000 yen, reste à notre charge : 140.000 yen.

Publicités